bavardages et partages — http://marietom.zeblog.com/

Pffff, zeblog !

Par marietom :: 02/07/2008 à 9:24 :: bavardages

je voudrais bien vous remettre une image, mais... mon abonnement a expiré le 28 juin, et bien que je l'aie renouvelé le 27, ce n'est pas encore validé... sont rapides, sur zeblog !

J'espère récupérer les jours pendant lesquels je ne peux rien faire !

A bientôt

Marie

Tag cuisine

Par marietom :: 30/05/2008 à 19:26 :: bavardages

Je viens de voir que j'avais été tagguée par Laetirature.


Voici la règle du défi et ma réponse aux différentes questions :

- mettre le lien de qui m'a taguée
- mettre le règlement sur mon blog
- répondre aux 6 questions suivantes
- taguer 6 personnes à la fin du billet en mettant leur lien
- avertir directement sur leur blog les personnes taguées

1 - Un aliment ou produit que je n'aime pas du tout

La crème de marrons

2 - Mes 3 aliments favoris

- Les huîtres et les coquillages en général
- Le poulet
- La mangue

3 - Ma recette favorite

Une seule, c'est difficile ! Presque toutes les recettes exotiques !

4 - Ma boisson de prédilection

L’eau bien gazeuse.

5 - Le plat que je rêve de réaliser et que je n'ai toujours pas fait

Un kouglof

6 - Mon meilleur souvenir culinaire

Un poisson braisé et des bananes plantains aloko une nuit dans la rue à Abidjan !

Les nouvelles victimes  :

Bibounette

Mona

mouic

luisasi

Virginie

épistyle



besoin de vous, svp...

Par marietom :: 11/05/2008 à 18:47 :: bavardages

Je teste la version blog de mon site photo. Pourriez-vous aller y mettre un message, et me dire ce que vous en pensez au niveau des fonctionnalités ?
C'est par ici.



Merci !!!

des tics, moi ?

Par marietom :: 11/03/2008 à 17:02 :: bavardages

Je viens encore d'être taguée par Mona, et va falloir que je vous cause de mes tics...

 La règle :

- Mettre le lien de la personne qui vous tague (c'est fait)
- Mettre le règlement sur votre blog (c'est fait)
- Mentionner six choses/habitudes/tics chez votre petite personne
- Taguer six personnes à la fin de votre billet en mettant le lien de leur page perso
- Avertir directement les personnes taguées

1. Je ne me ronge pas les ongles pour les ronger, mais pour les couper... plus rapide que de chercher la paire de ciseaux qui se cache (enfin, dont je ne retiens pas la place)

2. Je me gratte souvent le cuir chevelu.

3. J'ai du mal à ne faire qu'une seule chose à la fois (sauf dormir).

4. Je ne sais pas choisir le prochain livre quand j'ai fini d'en lire un. JiBé les a classés par ordre alphabétique, j'ai donc opté pour un système de comptage, de 11 en 11, dans la bibliothèque, et je lis toujours le livre désigné. (Allô, docteur ?)

5. Quand je retravaille mes photos, c'est toujours dans l'ordre dans lequel je les ai prises, une par une.

6. Quand j'attends une réponse, à un entretien, un examen quelconque, je compte (euh oui encore...). c'est du syle, "si 5 voitures bleues passent sur mon trajet, c'est bon"... (Allô...? Encore vous, docteur ?)

Voilà, merci Mona ! Je vais avoir l'air de quoi, moi, maintenant ???

Qui qui n'en veut du tag ?
hein ? Personne...
OK, alors, je désigne ce qui laisseront une comm !




Thomas

Par marietom :: 15/02/2008 à 6:49 :: bavardages

7 ans aujourd'hui, comme le temps passe...

Bon anniversaire, mon petit bonhomme !

Petite sélection de photos...

première sortie (eh oui, c'est moi, 7 ans plus tôt)



déjà musicien...


 


si calme quand tu dors...

 

 



 



et pour finir, je ne résiste pas... début d'une histoire écrit seul, dans sa chambre...



6 choses que vous saurez à présent...

Par marietom :: 14/02/2008 à 1:27 :: bavardages

J'ai été taguée par épistyle.

Les règles du jeu sont simples :

  • Ecrire le lien de la personne qui m'a taguée.
  • Préciser le règlement sur mon blog.
  • Mentionner 6 choses sans importance sur moi.
  • Taguer 6 autres personnes en mettant leur lien.
  • Prévenir ces personnes sur leur blog respectif.
Allons-y !

1. Quand j'étais petite, j'étais un vrai garçon manqué. Je jouais aux billes avec les garçons dans la rue, je jouais au foot, je faisais des courses effrénées à vélo... même qu'un jour, je me suis pris un coin de balcon, et que ça m'a valu... un trou dans la tête ! (sans commentaire, hein !)

2. Je lis et j'écris le braille... depuis des années... ben oui, logique, je suis instit spécialisée, et j'ai travaillé avec des enfants aveugles.

3. J'adore cuisiner, mais je n'aime pas faire deux fois la même recette... Ma famille et mes amis sont donc des cobayes presque permanents.

4. Pendant un match de handball, j'ai mordu une de mes adversaires... ben oui, je l'avais passée en un contre un (terme technique signifiant que je l'avais passée et que j'étais en position de tir), et elle n'a pas trouvé mieux que de me mettre son bras dans la bouche. Réflexe logique, j'ai mordu... et j'ai dû sortir de la salle escortée par mon entraîneur, parce qu'elle voulait se battre à la sortie ! (j'ai joué au hand pendant 20 ans, ça ne m'est arrivé qu'une seule fois, je vous rassure !)

5. J'adore les épices et les herbes. Mes préférées sont la cardamome, le cumin, et la coriandre fraîche. Miam !

6. Je me suis fait une course pousuite sur le périph, pour échapper à deux hystériques qui me poursuivaient parce que je leur avais soi-disant piqué leur place dans un parking souterrain... et je les ai semées.

Voilà... au tour de...
- La P'tite Bibounette
- mouette au carambar atomic
- carnet de rien
- le blog de callista
et puis qui voudra, parce que je n'ai pas d'autre idée...



Pas croyable

Par marietom :: 22/01/2008 à 19:47 :: bavardages
Scène de vie dans une chambre d'enfant...

- Thomas, quand est-ce que tu vas grandir un peu et ranger ta chambre, ce n'est pas croyable, ça !

- Mais si c'est croyable maman, t'es dans la vraie vie, là !


La rentrée de Thomas

Par marietom :: 02/10/2007 à 20:29 :: bavardages

Ca y est, le rythme est repris...

CP, cette année. Le petit bonhomme essaie déjà de lire tout ce qui nous entoure, ça n'arrête pas.

Le mercredi, c'est multisports, toute la journée, de quoi faire de belles découvertes. Les premières séances ont été consacrées au rugby, basket, hockey, et foot. Chaque demi-journée, il y a le choix entre cinq ou six activités.

Et le samedi, l'entraînement de basket a repris.

Photo du basketteur en tenue :



Autre nouveauté, un début de collection de timbres sous la houlette de JiBé. Ici, séance de décollage :


Dictée, 1909

Par marietom :: 19/09/2007 à 11:39 :: bavardages

       Les missions de la femme



La femme est faite pour la vie de famille, pour le foyer domestique, dont elle est l'âme et l'ornement. L'administration intérieure de la maison, le gouvernement du ménage lui sont dévolus, et c'est là sa gloire comme sa destinée. La femme a naturellement le goût de cette vie doucement occupée, de ces détails obscurs et fructueux. Il se trouce cependant des personnes qui, méconnaissant leur mission, passent leur vie dans la parure, les bals, les soirées et les distractions ; elles croient n'être créées que pour leur plaisir. Elles cherchent leur bonheur partout hormis la place où il se trouve réellement à l'intérieur de la famille. D'autres se plaignent de l'humble sort que la société fait à la femme et rêvent pour elles des droits égaux à ceux de l'homme. Ces personnes agissent par défaut de réflexion, par caprice, ou par une grossière ignorance. (...)



Elle va plaire, celle-ci, je le sens...

J'espère que l'enseignant qui l'a dictée était un homme...



Voilà voilà, j'arrive...

Par marietom :: 19/09/2007 à 11:22 :: bavardages

Madame Bibounette, je ne peux pas être partout !

Mais enfin me voilà, pour une note ou deux.

Pour ceux qui n'auraient pas suivi mes péripéties, j'ai testé les urgences, et les pharmacies de garde pas ouvertes samedi soir, avec une phlébite... de mon autre jambe ! Heureusement, je n'en ai que deux ! Je me retrouve donc avec un traitement de piqûres dans le ventre matin et soir, pendant au moins 10 jours, et je vois mon médecin traitant demain matin, qui dirigera la suite des opérations.

La guérison de mon tendon, contrairement à ce que disait le médecin qui a fait mon échographie, suit son cours. Je n'ai qu'un demi-tendon, mais à ce stade de la guérison, c'est normal ! (ouf !)


Sinon, j'ai quelques activités qui me prennent du temps ailleurs (oui les gens !)
Ici :
trekearth
avec mon compte :
mon compte à moi sur TE
En ce moment, je crée mes thèmes, avec mes photos favorites du site, j'envoie, bien entendu des images, et je commente celles des autres.

Je me suis aussi décidée à regarder les films de Disney, avec Thomas (ça manque à ma culture, je ne les connais pas), donc, après le goûter et les devoirs du soir, (1 minute maxi, les devoirs...), c'est Disney-OBLIGATOIRE-et-choisi-par-maman ! Donc, j'en suis à deux : le Bossu de Notre Dame, et Dumbo.

Je continue à lire des BD, et à regarder des films, j'en parlerai plus tard...



échographies

Par marietom :: 12/09/2007 à 22:26 :: bavardages
Je reviens de l'hosto, où je viens de passer mes deux échographies.
Ben... c'est pas top !
Le tendon blessé n'a cicatrisé que sur une moitié... (la cicatrisation continue)
Et l'autre a des "points noirs", donc, nodules ou un truc dans le genre...
J'irai récupérer les résultats mardi, en même temps que mon RV chez le toubib, mais le médecin de ce soir me dit d'y aller doucement, et craint que ça ne tienne pas...
Bon, ben je me remets en mode cool, moi, dès demain ! J'avais tenté de recommencer à bien marcher, histoire de reprendre le rythme, apparemment, ce n'est pas encore le moment !

Piégée, parce que je le voulais bien...

Par marietom :: 07/09/2007 à 15:09 :: bavardages

Voilà, je me suis fait piéger... enfin, parce que je le voulais bien aussi !


Suis allée rendre visite à g. qui répondait à un questionnaire. J'ai posté un commentaire. En le postant, je savais qu'elle me poserait 5 questions, de son choix, que voilà (avec mes réponses) :


1- Ta première photo, c’était quoi ?

euh, ma première photo, photo ? Ou ma première vraie photo digne de ce nom ?
Mes premières photos, c'était surtout des portraits, que je faisais dans mon équipe de hand...
Ma première photo, enfin les deux vraies premières dont je suis fière, ce sont : celle du mur alsacien (bleu et jaune), et une photo de concert, d'un percussioniste africain, avec un mouvement de baguette,
que je scannerai un jour et que je mettrai sur mon blog.

2- Les shops ouverts le dimanche, pour ou contre ?
oh ben pour...

Je n'aime pas le dimanche, parce qu'on ne vit pas comme les autres jours. A Paris, quand j'y étais, je trouvais toujours un magasin ouvert en cas de besoin. En banlieue, c'est plus dur.
Maintenant, ce qui me plairait moins, ce serait qu'on impose aux personnes qui ne pensent pas comme moi de bosser un dimanche.

3- Qu’est-ce qui inspire « Marietom » ?

tant de choses... les couleurs, le graphisme, l'Afrique, la couleur orange, les détails que d'autres ne voient pas, les choses différentes et décalées.

4- Tu te gares sur les places réservées aux handicapés ?

ah ben non alors, même avec mon plâtre, je ne l'ai pas fait !
Comme je travaille dans le monde du handicap, je connais leurs galères !

5- Un mot, un seul, pour te décrire…

(t'es dure ! c'est pas mon mot)

Couleurs !


Maintenant, c'est à vous :

1 Laissez-moi un commentaire en me disant un truc aléatoire, comme vos paroles préférées dans la chanson que vous écoutez tout le temps ces temps-ci. Ou votre type préféré de sandwich. Un truc aléatoire. Ce qui vous tente.

2 Je répondrai en vous posant cinq questions pour avoir une chance de vous connaître mieux.

3 Vous posterez sur votre blog (ou ailleurs si vous n'en avez pas) vos réponses aux questions.

4 Vous devrez inclure cette explication et offrir de poser des questions aux autres.

5 Vous donnerez cinq questions aux gens qui commenteront pour avoir des questions.

à Vous !

Kiné

Par marietom :: 31/08/2007 à 12:06 :: bavardages

Première séance hier...
Constat :

- j'ai perdu 5 cm de mollet

- j'ai la cheville pas blessée plus enflée que la blessée, et c'est pas normal (c'est celle qui avait été victime d'une fracture de l'astragale il y a 15 ans, et qui fait de la tendinite depuis)

- Mon tendon est assez épais, ce qui s'explique par les années de tendinite avant.


Première séance hier. Assouplissements, massage, ultra-sons, et électro-stimulation. Je n'ai pas encore commencé les exercices de marche, ce sera pour la semaine prochaine.

Les deux pieds dans la baignoire

Par marietom :: 28/08/2007 à 21:22 :: bavardages

Ca n'a l'air de rien, pour vous...

Pour moi, c'est la nouveauté du jour, après 3 mois de plâtre.

Je viens en revanche de reperdre un peu d'autonomie, parce que j'ai repris les béquilles, que j'avais abandonnées ces dernières semaines.

La kiné commence jeudi.

Echographie de contrôle dans 15 jours, pour savoir ce qu'on fait de l'autre tendon, et où en est celui-ci...


Caramel - bavardage - lectures

Par marietom :: 22/08/2007 à 18:06 :: bavardages
Caramel, c'est le film que nous sommes allés voir hier.

"À Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté, microcosme coloré et sensuel où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient.
Layale aime Rabih, mais Rabih est marié. Nisrine est musulmane et son mariage prochain pose problème :  elle n’est plus vierge. Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes et vit au rythme des visites d’une belle cliente aux cheveux longs. Jamale refuse de vieillir.
Rose a sacrifié sa vie pour s’occuper de sa soeur âgée.
Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au coeur de leurs conversations intimes et libérées, entre coupes de cheveux et épilation au caramel."
Allez-y, c'est superbe !
Grand moment de cinéma, tout en émotion, avec des scènes parfois superbes, entre autre, un coup de téléphone que passe Layale à son amant, ou encore, une scène de couture (je n'en dis pas plus)...

Et puis, juste après, petit tour dans une galerie commerciale. Ca n'a l'air de rien, pour vous, mais moi, ça fait 3 mois que je n'ai pas mis les pieds dans des magasins...
Maisons du monde a eu droit à ma visite. Failli trouver une petite soeur à ma girafe qui s'ennuie toute seule sur une étagère. (enfin, toute seule, sans congénère girafe quoi !). ET puis, un peu de lèche vitrines, voir les titres des revues qui paraissent dans un kiosque, ça n'a l'air de rien, quand c'est du quotidien... Aaaah, c'était bien !

Bon, sinon...
Fini La nuit de l'erreur de Tahar Ben Jelloun. Un peu toujours les mêmes thèmes, mais ça faisait longtemps que je n'avais rien lu de lui, donc, j'ai retrouvé son écriture avec plaisir.

Feuilleté deux beaux livres :
magnifique ! Ca m'a donné envie de partir, enfin, comme d'hab quoi !
et puis :



je n'ai pas lu toutes les nouvelles, quelques-unes quand l'auteur ou la destination me plaisait. Certaines photos sont magnifiques, d'autres, à mon avis, ne sont pas du niveau d'un beau livre comme celui-là...

Continué ma boulimie de BD avec :

sur le thème du SIDA

Vingt ans après, Séverin, Hugues et Louis se retrouvent à l'enterrement de Rose, la mère de Fanchon. Mais Fanchon est absente. Fugue, dit-on. Disparue sans laisser de traces. Mystère que cette disparition. Malaise que cette explication.
Sur le faire-part que Séverin a reçu figure le signe que Fanchon dessinait sur les arbres et les rochers.
Le signe de l'amour qu'elle portait aux trois amis, le signe de leur complicité. Pour Séverin, aucun doute,
Fanchon se tient là, tout près.
Mais pourquoi ne se montre-t-elle pas ?
Fancbon, une singulière destinée, intimement liée à la nature sauvage et enchanteresse,
des arbres de la forêt aux tourbillons de la rivière.

Belle BD. Détail amusant, un dessin d'un endroit que j'ai vu presque chaque jour pendant 12 ans, le cinéma Miramar et ses environs.



Un BD en noir et blanc, le style qui au départ ne m'attire pas.

Mais, superbe histoire !

"Lucille hait sa mère trop protectrice. Arthur aime son père alcoolique et violent. L'un comme l'autre souffrent de cette situation. Arthur s'en sort en jouant au sataniste, Lucille quant à elle sombre dans l'anorexie. Lorsqu'ils se rencontrent, tout pourrait rater, et pourtant c'est le début d'une histoire d'amour qui les mène de Paris à la Toscane, de l'adolescence à l'âge adulte."

ET j'ai fini avec la série de Petit polio :



"Petit Polio, c'est Mahmoud, toulonnais de 6 ans d’origine algérienne surnommé ainsi parce qu'il a attrapé la maladie tout petit. En ce mois de juillet 1958, il passe ses vacances sur la plage en compagnie des ses sœurs et de sa mère, alors qu'au pays la guerre fait rage. Son seul réel souci étant de savoir comment il va se procurer le nouveau « Kiwi », il mène une vie paisible, loin des tracas des adultes et des heures troubles du conflit.

Mettre en scène la situation délicate des Algériens vivant en France dans les années 50 n’était pas une tâche commode. Plutôt que de le faire de manière sombre, Boudjellal a préféré utiliser le regard du jeune Mahmoud, pour qui la guerre d’Algérie est tout sauf une préoccupation. Doté d’un bon coup de crayon, le môme en profite même pour croquer le Général lors de sa visite à Toulon. La vie s’écoule donc lentement et sans souci jusqu’au jour où il assiste au passage à tabac d’un Arabe qui avait pris le trolley sans ticket. Lentement le gamin se rend compte de sa situation et réagit violemment. Ces faits divers sont toujours traités avec justesse et sensibilité par l’auteur, aidé dans cette tâche par un dessin splendide et des couleurs douces. De même lorsqu’on assiste au comportement exacerbé d’un jeune soldat français revenant du front, Boudjellal sait utiliser les mots justes pour ne pas verser dans le mélo, et conserver la dimension humaine de la situation.

Malgré la gravité du sujet, Petit Polio constitue un savoureux moment de lecture, à l’humour léger et aux répliques percutantes. Le tout est accommodé d’un vocabulaire typique, heureusement traduit d’amusante façon par l’auteur dans un lexique en fin d’album, et servi par un dessin dépouillé mais touchant. Enchanté par cette excellente initiative de Futoropolis, on en redemande.
"

Par flemme, j'ai récupéré mes résumés sur le site BDthèque :

BDthèque


Carlos Regazzoni

Par marietom :: 14/08/2007 à 12:01 :: bavardages

Aujourd'hui, sur les blogs, s'est lancée une mode de photos d'éléphants...

Allez voir ici :

I'm a Bree

puis ici :

O soleil

et vous comprendrez ce qui m'a fait penser à cette photo-là :



Cet éléphant tout en ferraile de récupération est l'oeuvre d'un sculpteur génial, Carlos Regazzoni.

Un beau jour que je cherchais, rue Pajols à Paris, un jardin solidaire, je suis tombée sur cet endroit :



que j'ai immédiatement eu envie d'explorer.

Je venais d'entrer dans un endroit magique, rempli de sculptures toutes plus géniales les unes que les autres, qu'un jeune homme m'a fait visiter, en m'expliquant que le lieu venait d'être récupéré par la mairie, et que tout allait déménager vers Dijon.



Zut...
En effet, quelques semaines plus tard, plus rien... un immense hangar vide, à peine croyable tant les oeuvres exposées là étaient nombreuses et gigantesques.

Pendant des mois, j'ai cherché sur le net où Regazzoni avait bien pu déménager, mais je ne trouvais rien de précis...

Et puis, grâce à cette photo d'éléphant (merci les blogueuses concernées !), j'ai refait une recherche ce matin...

Et voilà ce que j'ai trouvé :

L'agitation des campagnes

Voilà, donc, où il est parti, à Fontaines Françaises, en Côte d'Or.

Et si je vous disais que j'ai TRES envie d'y aller ???

Vous, j'sais pas...

Par marietom :: 07/08/2007 à 17:58 :: bavardages

mais alors moi, j'suis tombée raide amoureuse de cette image :






Je l'ai trouvée là :
allposters

Dommage, ce n'est pas bientôt mon anniversaire.

Et mon tendon, alors ?

Par marietom :: 06/08/2007 à 22:50 :: bavardages

Quelques nouvelles, quand même...

Je marche... mais je suis toujours plâtrée ! Je marche donc sur mon plâtre de marche. Petit à petit, j'ai lâché mes béquilles, ce qui m'a permis de retrouver l'usage de mes mains en marchant. Dingue l'autonomie qu'on gagne !

Quand je sors, j'ai maintenant un belle chaussure à plâtre bleue, toute assortie aux béquilles. (je suis jalouse, j'ai vu une dame l'autre jour avec de belles béquilles jaunes, j'aurais préféré... d'ailleurs, si la dame en question me lit, et qu'elle préfère des béquilles bleues, y'a moyen de s'arranger, qu'elle me laisse ses coordonnées sur ce blog)





Cure de films, et autres nouvelles

Par marietom :: 31/07/2007 à 20:49 :: bavardages

Coucou les gens,



Oui, je sais, je suis moins présente, depuis quelques jours, sur mon blog...

Mais c'est que je suis occupée ailleurs !

Visite à la maison ce we, mais aussi, lecture, et films.

Vu :

Mémoires d'une geisha, à la télé hier soir (et ce soir en décalé, d'ici un petit moment, parce que j'ai vu la dernière heure du film en pointillé, je m'endormais).

Très beau ! Superbes images, notamment de nuit. L'histoire, je la connaissais déjà, pour avoir lu le roman d'Arthur Golden, il y a quelques étés.






Si comme moi, vous aimez le cinéma asiatique, foncez !

Vu aussi cet après-midi, le coeur des hommes.

Divertissant, bien joué, l'histoire de quatre amis, et de leurs vies.


J'ai aussi terminé "Le roman des régimes", de J. Michel Cohen.
4e de couverture : Quelqu'un qui ne mange plus ou trop, est-ce un malade ou une victime ? Telle est la question qui hante Mathieu, spécialiste du traitement des désordres alimentaires, face à ses patients. Ce docteur pas comme les autres s'attache à ses malades et fait parfois appel à des méthodes originales pour les guérir de leurs souffrances. Mais comment va s'extirper de son anorexie Sarah ? Pourquoi l'infirmier Lucio tient-il tant à elle ? Et Ralph, grand couturier trop gros remercié par son financier, parviendra-t-il à maigrir et à rebondir ? Quel secret familial hante Delphine, aristocrate obèse en proie au doute ? Et l'étudiante Emilie, quel trouble l'a fait sombrer dans la spirale boulimie-vomissement ? Comment, enfin, faire mincir Liliane, mère de famille généreuse et gourmande qui pense que trop nourrir les autres c'est leur donner de l'amour ? Tous essaient de remporter ces challenges et de répondre aux questions qui les hantent. Tous, aussi, incarnent différents rapports à la nourriture, différents visages dans lesquels chacun se reconnaît. Car dans ce premier roman-réalité, le docteur Jean-Michel Cohen analyse les ressorts des pathologies du comportement alimentaire. En indiquant pour chaque personnage ses traitements, régimes et recommandations qui serviront au lecteur. Un roman pour maigrir de plaisir.
Biographie de l'auteur
Nutritionniste réputé, Jean-Michel Cohen a déjà publié de nombreux best-sellers chez Flammarion, dont Savoir manger, le guide des aliments avec Patrick Sérog. Par son alliance subtile entre fiction et réalité, Le roman des régimes est idéal pour tous ceux qui aiment les lectures où l'on ne s'ennuie jamais.

Mon avis : roman assez sympa, qui met bien en avant que les désordres alimentaires sont liés au psychisme. J'ai bien aimé ces différents personnages. Je n'ai pas aimé les régimes proposés tout au long du livre (celui de chacun est détaillé), et le côté résolument optimiste, tout le monde réussit... si c'était aussi facile...

Bon, et sinon, je continue de travailler les photos de vacances...
Ici, Jolan...


là, Thomas...



et il m'en reste un paquet...


Les yeux jaunes et l'Oricou

Par marietom :: 25/07/2007 à 17:19 :: bavardages

Le titre qui résume mon début de journée...

Alors que Thomas, chantonnant une chanson d'Anaïs (ça dégouliiiine, d'amour, c'est beau mais c'est insupportable), découvrait son nouveau jeu, l'Oricou, je finissais Les yeux jaunes des crocodiles, de Katharine Pancol.


652 pages vraiment agréables à lire ! Deux soeurs, Iris et Joséphine, la quarantaine, sont au coeur de ce roman, avec le reste de leur famille. Maris, ex-maris, parents, enfants...

Iris, belle, riche, s'ennuie, et rêve de devenir une autre.
Joséphine, sa soeur, n'a jamais eu confiance en elle. Elle a fait de brillantes études littéraires, et est une spécialiste du XIIe siècle.

Sa soeur se vante un soir d'écrire un roman, pour pimenter sa vie. Mais ce mensonge la dépasse, et très vite, sa seule chance de salut est de demander à sa soeur de l'écrire à sa place.

Le destin de chacune va basculer...


Thomas, pendant ce temps, squattait mon ordinateur, avec l'Oricou, une enquête sous Napoléon.


"Ce bougre de Du Noï sévit dans le Paris de Napoléon. Comment l'arrêter à temps ? avec Oscar, passe à l'action dans les rues et monuments de 1809 : le Carrousel du Louvre, la rue de Rivoli, la colonne Vendôme, les Invalides, la Malmaison, Saint-Cloud...

Méfie-toi de Fouché et Schulmeister... Heureusement, l'officier des dragons, la dame de la cour, le gamin de Paris et Napoléon lui-même ! ... sont avec toi.

Infiltre-toi dans une société secrète, rattrape Du Noï sur un échafaudage ou dans une course de berlines ! Sème tes poursuivants, fais tonner le canon, démine des bombres ... à temps !

Affronte un policier borné, résoud des énigmes, des messages secrets, sois bon stratège...

Bref, Cornegidouille ! fais donc preuve d'astuce, d'humour, d'adresse et de logique..."



tout un programme, non ?

Il ne cesse de m'appeler pour me montrer toutes ces découvertes.







Mais bon, faut que je vous laisse, on (certains impatients !) m'oblige à m'occuper des photos prises pendant ma semaine de vacances...
En voilà une de Manon pour patienter...